BRIENNE HANDBALL

E-mail: 5610006@ffhandball.net


2019-2020
News
EPISODE 170 !!!
< | >

EPISODE 170 !!!

Publié le 24 février 2020

EPISODE 170 !!!

LE HANDBALL FAIT RELACHE, LE BRIENNE HANDBALL, NON !!!

BELLE REUSSITE DU SECOND AUTO-TOUR DU BRIENNOIS.

 

Effectivement si les vacances scolaires étaient synonymes de repos pour l'ensemble des championnats, mis à part le rassemblement des équipes de l'Aube jeunes pour Eloïse, Théo et Noa pour préparer les finalités nationales, les bénévoles du club étaient mobilisés par le second auto-tour du briennois.

Si la première édition concoctée par nos jumeaux préférés avait connu un succès d'estime avec 9 équipages, ce second défi a connu une participation plus importante.

 

Kévin et Alban ont, de longue date, pensé, préparé, organisé et fignolé le parcours des deux étapes de ce 22 février.

Ce sont cette fois 23 duos qui se sont présentés sur l'esplanade du gymnase.

 

Parmi les participants, quelques membres du club s'essayaient pour la première fois en présentant deux voitures dont celle de Francine, fraîchement reçue à son examen de voiture ancienne, puisqu'affichant modestement mais allégrement ses 30 ans.

 

La veille de l'épreuve, nos duetistes organisateus disposaient le long de l'ensemble du parcours, tels les petits cailloux du petit poucet, les panneaux et balises devant permettre aux concurrents de valider leur passage, tout au long de l'épreuve.

 

Le jour de la balade, dès l'aube où blanchit la campagne, Alban installait des pinces d'orientation, gracieusement prêté par Damien, et quelques « fausses pistes », à des endroits particulièrement stratégiques au cas où des participants malicieux aient voulu se mettre en tête le parcours tracé la veille.

 

Dès 9h30, les bénévoles du club présents préparaient le parking des voitures, agençaient la salle avec le café et les viennoiseries pour l'accueil ainsi que la finalisation des pochettes offertes par l'office de tourisme des Lacs de Champagne, aux fins de faire connaître aux concurrents les richesses du patrimoine culturel et touristique de notre région.

 

A partir de 10h30 les concurrents garaient leur automobile sur l'esplanade, rue du 8 mai.

Chacun était accueilli par un café-viennoiserie et prenait possession de sa «feuille de route» avec laquelle étaient glissés les différents documents émanant de l'office de tourisme des Lacs de Champagne ; au-delà du côté balade cartographique qui réclamait toute l'attention des co-pilotes particulièrement, le second objectif était aussi de profiter des paysages de notre contrée touristique comme rappelé plus haut.

Ainsi certains participants venus de l'Est de la France ont pu se faire commenter les documentations offertes et apprendre à connaître ce qu'il était interessant de visiter dans notre bon nord-est aubois.

 

Après le repas tiré du sac, chaque équipage se trouvait à l'écoute de Kevin qui, à 13 heures, donnait les explications et consignes utiles et indispensables pour ne pas trop « jardiner ».

 

Peu avant 14 heures, les voitures s'élançaient pour la première étape, toutes les minutes.

 

A peine tous les chevaux lâchés que les premiers «paumés» du début d'après-midi appelaient au secours la voiture d'Alban, lequel se mettait aussitôt en route pour retrouver les meilleurs jardiniers, c'est à dire les plus mauvais topographes, perdus parfois bien loin du chemin initial à emprunter.

Il faut dire que, sans être «vicieux», le parcours était quand même semé d'embûches à repérer et à éviter pour arriver avec le moins de pénalités possibles aux contrôles installés sur le parcours.

 

Le rôle d'Alban était entre autres, de récupérer au maximum les équipages égarés pour les remettre dans le droit chemin et leur permettre d'arriver au point de passage obligatoire pour pouvoir continuer.

Nul doute que sans cette opération, Solenne et Philippe, les contrôleurs de service, seraient encore à Rosnay, lieu du premier pointage.

Une coccinelle, absente des radars dès les premiers kilomètres, fut même récupérée sur l'itinéraire du second parcours alors que celui-ci ne leur était pas encore communiqué.

Mais tout cela se passait dans la bonne humeur et sympathiquement, les moins aguerris, ou pas aguerris du tout, se voyant rapatrier au point de départ où nos deux maîtres organisateurs les initaient alors à la lecture de «roadbook» pour tenter de poursuivre l'aventure.

 

Mais, une fois les égarés remis sur le droit chemin, tous les équipiers terminaient la première étape de 85 kilomètres ; ils se retrouvaient alors au gymnase pour une pause-café bienvenue avant de repartir pour la seconde randonnée aux alentours de 16 heures.

 

Le parcours est également semé de quelques subtilités qui vont faire basculer le classement.

Par exemple, lorsque Vous arrivez devant le christ du calvaire de La Giberie, il vous faut tourner, comme c'est indiqué, à la droite de celui-ci ; c'est à dire en réalité, à....gauche.

Vos avez compris ??? peut être que moi non plus !!!

 

Donc, si vous avez tourné à droite, le contrôle humain ne sera pas trouvé et Solenne et Philippe, toujours fidèles au poste pourront encore attendre.

Puis le tracé de carte conduit les pilotes au Chanet puis à La Ville au Bois.

 

La fin du parcours piège encore de nombreux candidats qui n'ont pas su lire sur leur roadbook qu'ils devaient encore faire un tour dans la Rothière avant de rejoindre le parking de l'Auberge de la Plaine, point final de l'épreuve.

 

Avant la déclaration des résultats et la remise des récompenses, chacune et chacun peut se sustenter en dégustant le menu proposé par Patricia et son équipe.

C'est avant le dessert que le suspens va être brisé avec l'annonce du palmarès.

Et c'est finalement l'équipage composé de Anne et Alban Pinta qui emporte la palme avec 120 points de pénalité.

Dimitri et Aurélie terminent seconds avec 340 points, juste devant Jean-Paul et Alexandre et leurs 350 points de débours.

Le quatrième et le cinquième, avec 390 points de pénalité chacun sont départagés par le véhicule ayant l'âge le plus élevé.

 

Quand aux deux véhicules des licenciés du BHB, ils finissent avec les honneurs, Francine et Pierre prenant le meilleur sur l'équipage Bastien-Annick.

 

Les coupes offertes par la mairie de Brienne, Monsieur le député Besson-Moreau, Madame Rigollot, la Communauté de Communes des Lacs de Champagne et Christian Lotellier sont remises aux diffférents lauréats.

 

Il faut noter la présence d'un équipage britannique qui s'est vu remettre son carnet de route traduit en Anglais et qui a promis de revenir avec des compatriotes à la prochaine édition.

 

Quelques témoignages de participants, concurrents ou bénévoles :

 

ANNICK : c'était une première pour moi qui ai remplacé un concurrent navigateur malade.

C'était super, on s'est bien amusé et pas trop mal sortis.

Nous avons passé un bon moment et avons découvert notre région d'une autre façon, originale.

Mais ce n'est pas de tout repos car il faut sans cesse être attentif à la route et aux indications ; c'est à refaire.

 

CHRISTOPHE, le photographe : on s'est bien marré en faisant les photos ; on attendait les concurrents d'un côté et ils arrivaient de l'autre.

Certains sont passés 3 ou 4 fois devant nous tellement ils hésitaient, mais toujours avec le sourire.

Sans doute que certains ne sont jamais passés.

 

SOLENNE, contrôleuse : par cette belle météo, j'ai pu profiter des UV avec mon binôme Philippe en attendant les passages.

Cela nous amusait de voir les cases plus ou moins bien validées.

La seconde étape était plus divertissante encore car Nous étions à un carrefour stratégique et piégeux.

Nous ne devions poinçonner que ceux qui, pauvres victimes, s'étaient laissé piéger.

Mais les équipages étaient ravis et nous aussi.

 

PHILIPPE, au contrôle avec Solenne : si le premier contrôle était plus basique, le second, beaucoup plus actif, se trouvait dans une zone piégeuse.

On voyait les concurrents hésiter ou se laisser induire en erreur par les précédents, mais toujours avec le sourire.

 

FRANCINE, première expérience de pilote : J'ai passé une très bonne journée avec un navigateur aguerri et qui m'a bien aidé.

C'était une excellente initiative et une journée très conviviale.

Je suis prête à recommencer et à faire une équipe 100 pour cent féminine l'an prochain avec Annick. Bravo aux organisateurs Alban et Kevin.

 

MATHIEU : un petit message pour vous dire que le rallye était TOP.

On s'est bien amusé ; le repas du soir était nickel et nous serons de la partie la prochaine fois avec deux voitures.

 

FABIEN : très bien cette balade, rien à dire ; l'organisation, le parcours, le resto, c'était TIP-TOP.

On sera là l'an prochain avec, je l'espère, d'autres membres des clubs Vosgiens.

 

Pour finir, je dois dire la fierté qui est la mienne de voir les bénévoles du club que je citerai en m'excusant d'en oublier, peut être, de s'être mobilisés pour réussir ce second auto-tour : merci Annick, Eugénie, Francine, Patricia, Solenne, Alex, Christophe, Philippe, Stéphane ...

Néanmoins, sans Alban et Kévin qui ont managé cette rencontre de main de maître, il n'aurait pas été possible de le faire ; ce sont de vrais pros, quasiment, de ce genre d'organisation et tout le Brienne Handball les remercie et les félicite.

 

Un grand merci aux donateurs de coupes : Monsieur le député Besson-Moreau, la mairie de Brienne le Chateau, Madame Marie Noelle Rigollot, conseillère départementale, Monsieur le président de la CCLC, Monsieur Christian Lotellier.

Merci aux services techniques de la ville de Brienne le Château pour le matériel mis à disposition,

Merci à l'office de tourisme des Lacs de Champagne qui a assuré la promotion de l'événement,

Merci à l'Auberge de la Plaine qui a sponsorisé et organisé la soirée,

Merci enfin à tous les participants,du numéro 1 au numéro 23 pour leur bonne humeur et leur sourire qui ont agrémenté cette belle journée, ensoleillée de surcroit ;

Merci à Tous et retenez d'ores et déjà la date de la troisième édition :

 

SAMEDI 20 FEVRIER 2021.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.