BRIENNE HANDBALL

E-mail: 5610006@ffhandball.net


2018-2019
News
EPISODE 143!!!
< | >

EPISODE 143!!!

Publié le 02 avril 2019

EPISODE 143!!!

LE DECALAGE HORAIRE N'ENDORT PAS NOS JEUNES ESPOIRS !!!

 

 

ECOLE DE HAND : N'ONT PAS CONNU LE TOURNOI DE ROSIERES.

Faute de joueurs et de dirigeants disponibles ou volontaires, nous n'avons pas pu déplacer, ne serait ce qu'une équipe à Rosières.

Ceci est regrettable pour le club et pour nos jeunes mais les difficultés cette année à avoir un effectif conséquent et constant, ajouté à un manque de bonne volonté de la part de nos joueurs est la résultante de ce forfait  inhabituel pour notre club.

 

MOINS DE 11 FILLES : CONTRE ROSIERES, C'EST DEJA UNE AFFICHE

Dès les petites catégories, Je dirai malheureusement, les joutes contre les équipes de Rosières représentent déjà un enjeu pour nous, petit club qui tente, chaque année, de pouvoir présenter des équipes plus ou moins compétitives.

Et ce match retour contre des sancéo-Caillotines toujours invaincues, risquait de voir l'enjeu primer sur le jeu, sachant que nos mini-lionnes avaient réalisé l'exploit de faire match nul là bas.

Malgré les conseils et les consignes qui demandaient tout simplement à LEONIE et à ses copines de faire ce qu'Elles savaient faire, avec leur vivacité et leur joie de jouer.

Je crois que Parents des deux clubs en ont eu largement pour leur déplacement, en tous les cas sans doute bien davantage que certains d'entre nous pour leur argent en participant la veille à un match de foot professionnel où l'absence d'un certain Benjamin en a encore peiné bien plus d'un dans un match ennuyeux ô combien où deux éclairs dans la grisaille nous avaient néanmoins consolés. Mais revenons en à ce match entre nos très jeunes pousses féminines.

Une rencontre enthousiasmante et indécise même si, à l'entame du dernier tiers temps, la cause semblait entendue en faveur de nos visiteuses (7-13).

Le premier tiers temps, très égal à son issue a surtout vu des Briennoises s'enferrer dans la défense adverse et manquer de nombreux tirs, soit par excès de précipitation ou de maladresse, soit par l'efficacité de la gardienne.

Ce manque de lucidité dans le dernier geste ne permettait à nos jeunes locales que d'être au coude à coude 5 partout à l'issue de ce premier tiers temps.

Si le début du second acte est équilibré, Alicia et Loumy, les deux buteuses adverses (19 buts à elles-deux) vont faire la misère à EULALIE et ses copines et menent 13 à 7 à l'issue de ce second round.

Si le score avait enflé, on ne ressentait pas de stress particulier chez les mini-lionnes qui, malgré tout, avaient beaucoup de mal à retrouver le chemin des filets. Le score grandissait en faveur des Filles du RSJH qui menaient alors 20 à 13, ce qui pouvait signifier la fin des espoirs locaux.

C'est alors que Juju prenait le jeu à son compte en traversant le terrain pour aller planter les buts qui font du bien ce qui permettait à NOEMIE, efficace également, et à toute l'équipe de reprendre espoir.

L'espoir renaissait avec les buts de SOLLINE, ZELIE et encore JULIETTE pendant que sur les attaques adverses, LOLA fermait la boutique en rendant ses buts hermétiques.

Et l'incroyable se produisait avec l'égalisation à moins d'une minute de la fin, suivie encore d'une dernière possession briennoise grâce à une récupération D'ELSA, très efficace dans cet exercice.

Logiquement, le score en reste là.

Mais personne ne méritait de perdre ce match haletant mais pas du tout crispant et c'est sur un score de parité logique que Simon et Théo, encore très efficaces au sifflet, renvoyaient les deux équipes.

20 à 20 score final, bravo et merci Mesdemoiselles des deux équipes, vous nous avez régalés.

N'oublions pas CONSTANCE dont les progrès sont assez fulgurants, en défense notamment.

 

 

MOINS DE 11 GARCONS : D'ATTAQUE CONTRE L'ETAC

Vainqueurs d'un but au match aller, c'est en leaders que les jeunes etacistes venaient affronter les gamins du coach Guillaume, aidé de Patricia qui officiait sur le banc à la place de Solenne.

Le match fut très agréable à suivre et les petits Briennois marquaient leur territoire dans le premier tiers temps à l'issue duquel ils menaient 7 à 4 .

La seconde partie voyait les visiteurs revenir à 2 buts ( 10-8).

En faisant jeu égal dans le dernier tiers, les équipiers de JULES l'emportaient finalement 16 à 14.

Chacun des garçons s'est essayé au tir mais ont souvent tiré sur le gardien ; les passes longues n'étaient pas toujours correctement réceptionné et encore quelques « marcher » peuvent et doivent être évité.

Mieux se positionner en défense est une actio à également travailler.

 

 

MOINS DE 13 FILLES : UNE COUPE UN PEU AMERE

La venue de Rosières pour ce match de coupe de l'Aube allait sans nul doute être problématique pour nos minimes annoncées en constante progression, ce qui s'est vérifié lors des deux derniers matchs.

Mais pour cette rencontre, le niveau de jeu de nos ententistes n'était pas suffisant pour lutter plus efficacement.

A part les dix premières minutes où Elles ont fait presque jeu égal, les minimes n'ont pas su jouer collectivement ni en mouvement.

La défense était loin d'être efficace et le peu d'attaques dignes de ce nom n'ont pas ou trop peu abouti.

Il faut retourner faire ses gammes à l'entraînement.

Rosières l'emporte finalement par 33 à 11.

 

 

MOINS DE 18 GARCONS : ETOUFFES A SAULX ET PERTHOIS.

Encore une fois, les absences inexcusées ont été préjudiciables aux copains qui se sont déplacés.

Mais l'équipe, qui n'a pas d'entraînement commun a totalement manqué de cohésion.

Il est fondamental de régler ce problème d'entraînement, chacun allant s'entraîner, ou pas, là où il en a envie. Ce n'est pas ainsi que l'on créera du lien entre les joueurs.

Ceci étant cette rencontre fut une parodie de match , tant les juniors se sont montrés inconsistants, en défense comme en attaque.

Retrouver du dynamisme pour progresser est indispensable et cela commence par le rassemblement aux entraînements.

 

PS : REMISE DE MAILLOTS POUR L'EQUIPE A MONTIER EN DER VENDREDI A 19H.

 

PLUS DE 16 FILLES : L'ENTENTE POUR SURVIVRE

Les défections, les blessures, les obligations professionnelles entre autres ont obligé nos trois clubs à fusionner pour pouvoir continuer à jouer dans cette seconde phase.

C'est donc à Langres qu'avait lieu la première rencontre de ce nouveau championnat.

Forte de seulement 8 joueuses, notre esquif sait devoir affronter des vents contraires.

Car en face, Langres a un navire habité de davantage de certitudes .

Les 10 premières minutes sont équilibrées, chacun souquant ferme.

Mais les deux timonières adverses vont augmenter les nœuds et mener rapidement 11 à 6 .

En jouant plus simple, sans automatisme encore, nous pagayons malgré tout dans une eau moins trouble et revenons à un point avant que les accélérateurs de particules adverses ne nous remettent un peu la tête sous l'eau pour nous mener de 4 points à la pause.

Le début du second acte est très compliqué et la voie d'eau s'intensifie à cause de notre passivité et notre manque de compact en défense.

Nous buvons la tasse et prenons un 6 à 1.

Nous arrivons à sortir un peu la tête de l'eau, colmatons quelques brèches dans l'embarcation et arrivons à hisser les voiles pour revenir à moins 5 à 10 minutes du terme.

Mais nos hôtes se maintiennent hors de portée de nos gabiers fatigués et l'emportent 32 à 25.

Mais ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain car cette équipe doit grandir, apprendre à marcher ensemble après ces premiers pas hésitants mais où l'état d'esprit est bon et prometteur.

La vie commune va se mettre en place pour ce collectif qui se contente pour l'instant d'un PACS avant un éventuel mariage.

 

PLUS DE 16 MASCULINS INTERDEP : LE LCH3 S'INCLINE FACE A PONT VARIN .

Après une première période équilibrée, 14 à 14 , ont baissé pavillon et sont défaits 30 à 25.

Mais je n'ai pas de commentaire de match.

 

 

PLUS DE 16 MASCULINS INTERDEP : LE LCH 4 S'IMPOSE AU SAVINO

Sans commentaire là aussi, je me satisfais de dire que les gars de l'entente baralbo-baralbine se sont imposés 28 à 25 en terre savino-chapelaine.

 

 

PLUS DE 16 MASCULINS REGION : RETOUR GAGNANT ?...NON CAR LES GARS N'ONT PAS SU ELEVER LEUR NIVEAU DE JEU

En recevant Chalons à Bar sur Aube, l'objectif était de renouer avec la victoire après le faux pas infligé par Montier.

L'entrée est correcte et les opportunités font que les deux équipes sont à égalité au bout de 10 minutes.

Mais les artificiers chalonnais sont redoutables et vont régulièrement faire mouche.

Aux citrons, nous sommes menés de 3 buts.

La pause permet de mettre l'accent sur l'importance de la cohésion en défense.

Nous allons revenir dans le match en égalisant mais cela ne va pas durer, un relâchement de notre part permettant aux tireurs Marnais de reprendre le dessus.

Nous tirons beaucoup...sur les poteaux, c'est insuffisant.

En fin de match, nous faisons une « stricte » sur un canonier, ce qui nous permet de récupérer quelques ballons pour les ...perdre aussitôt.

Le collectif et le jeu châlonais sont de qualité et il aurait fallu être à 100 pour 100 pour les faire douter.

Victoire finale de Chalons en Champagne par 33 à 29.

 

 

POUR EN TERMINER, SALUONS LES PERFORMANCES DE OCEANE ET THEO QUI SE SONT IMPOSES AVEC LEUR EQUIPE DE COMITE ET SONT DONC QUALIFIES POUR LE TOUR SUIVANT ;

 

 

ET MAINTENANT EN ROUTE POUR DIJON CE MERCREDI : IL RESTE QUELQUES PLACES ;

RENDEZ VOUS AU GYMNASE A 17 HEURES.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.