BRIENNE HANDBALL

E-mail: 5610006@ffhandball.net


2018-2019
News
EPISODE 132 !!!
< | >

EPISODE 132 !!!

Publié le 17 décembre 2018

EPISODE 132 !!!

LES MOINS DE 11 ANS A ROMILLY, EN LEVER DE RIDEAU DE LA JOURNEE DU SACRE DE L'EQUIPE DEFRANCE FEMININE .

 

En déplacement à Romilly, Pacome et ses copains affrontaient les équipes de Sainte-Savine et de Romilly.

Battus 9 à 8 par les savino-chapelains, nos benjamins , avec Alexandre qui s'essayait dans les buts, sont loin d'avoir démérités.

La seconde rencontre contre des très jeunes romillons a vu les petits Briennois l'emporter par 15 à 7 .

Bravo à Arsène, Alexandre, Charly, Tom, Pacôme, Arlann,Ethan et Oscar pour avoir fait ce déplacement.

Place maintenant à la seconde phase avec le renfort de quelques copains nouvellement arrivés.

 

Mais l'autre choc du week-end, c'était la finale de l'équipe de france féminine dans son championnat d'Europe dans un Accor Arena de Bercy plein à craquer et dans un gymnase briennois où plus de 100 handballeurs, Parents, Dirigeants, s'étaient donné rendez vous dans une fan-zone à l'ambiance débridée.

 

Tout a commencé par un encouragement des papilles avec une tartiflette maison qui ne s'est pas vue avalée.

Et cela a continué par un tournoi de folie où 8 collectifs se sont successivement affrontés, de 8 ans à beaucoup plus âgés.

Quel bonheur de voir ces Jeunes participer avec, ou ...contre leurs Parents et même grands Parents dans des rencontres débridées.

Le match pour la troisième place n'a ensuite pas rencontré l'audience mérité tant chacun était impatient d'en découdre de nouveau face à d'autres adversaires.

Mais saluons la troisième place des néerlandaises que notre France avait sorti en demi-finale.

 

Dans un coin du gymnase, certains entonnaient la marseillaise, presque en catimini pour vérifier les paroles et la voix.

Puis ce fut le moment tant attendu avec l'entrée des deux équipes finalistes qui envahissent le super grand écran mis en place par le staff local.

Et alors, quelle émotion quand tous, Petits et Grands se sont levés pour chanter la marseillaise, à l'unisson de l'équipe de France et des spectateurs privilégiés sur place, dont nos fidèles potes, Joueurs ou dirigeants que sont Alban et Kevin qui n'auraient pour rien au monde voulu manquer d'être présents à Bercy.

 

Et ce fut ensuite , dans un brouhaha incroyable le suivi de la première période, chacun s'excitant, encourageant, râlant, criant ou hurlant, applaudissant les actions des joueuses avec un logique chauvinisme par leur soutien inconditionnel à nos belles bleues .

Si beaucoup des gamins présents avaient du mal à citer le nom de plus de trois joueuses (mise à part l'incollable Océane), en début de rencontre, au bout de 15 minutes, tous les prénoms étaient intégrés et c'était des allez Alexandra, Allison, Orlane (la chouchoute peut être), Amandine, Estelle ...et consorts ; dans un incroyable mais sympathique chahut, les prénoms scandés montaient vers le haut du gymnase, telle une prière invoquant le sort favorable pour nos couleurs.

La mi-temps qui survient avec un léger avantage pour les Françaises, envoie tout le monde vers la buvette où Annick et le président peinent à assurer le service et la confection de crêpes dans les temps …tout part.

 

Alors ,alors que reprend la seconde période, nos deux préposés aux crêpes sont obligés de continuer leur cuisson ,ne se dérangeant que lorsque les cris hallucinants des spectateurs, en herbe ou non, vocifèrent après le carton rouge d'Allison Pineau ou à chaque but de l'équipe de France.

Il reste encore 3 minutes à jouer quand sont lancés les premiers : (on est les championnes...)tellement l'on est sûr du résultat.

Le coup de sifflet final rajoute encore à la sympathique hystérie collective qui s'empare de tout le gymnase.

Et chacun de recommencer à faire le match, à analyser telle ou telle action, à critiquer la décision de l'arbitrage pour l'exclusion d'Allison, à croire que ce fait de jeu a décuplé l'envie de la France pour atteindre le graal europeen, à regretter notre manque de réussite aux 7 mètres, à applaudir la défense de fer proposée par nos couleurs, à envier l'extension d'Orlane Kannor, etc, etc...

 

Mais les dernières crèpes attendent, les enfants ont soif, mais pas qu'Eux...Il est temps de s'offrir une petite coupe de champagne autour de laquelle les commentaires repartent de plus belle.

 

Comme toutes les bonnes choses ont une fin et que l'on a encore faim de bonnes choses (le prochain championnat du monde masculin en Allemagne et Autriche en janvier prochain ), les derniers courageux rendent au gymnase la tenue qui était la sienne en fin de matinée avant de repartir vers les petits problèmes locaux et aussi la grande joie que procure notre petit club de province .

Et pendant ce temps là, sur le chemin du retour, les yeux encore scintillants du spectacle qu'ils ont vécu de visu, Alban et Kevin refont le match.

 

BRAVO LES BLEUES ET MERCI POUR LA JOIE QUE VOUS NOUS AVEZ ENCORE PROCURE.

AVEC VOUS, LA FRANCE EST PLUS BELLE ET LE BRIENNE HANDBALL EST UNI.

JOYEUSES FETES DE NOEL A TOUS MAIS LES ENTRAINEMENTS CONTINUENT ENCORE LA SEMAINE QUI VIENT.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.